Michel Jamot Site Officiel, critiques d'arts, créations, littérature, musique, cinéma, photographie, arts graphiques, BD…

Méki c se mek?

Bonjour, puisque vous vous posez la question, voici un petit récapitulatif:

Bio: Né en 1982 au pied des pyrénées, en Ariège, je suis resté dans un environnement relativement rural jusqu’ à mes 12 ans, expérimenté la vie dans les HLM de Montpellier jusqu’ à 16 ans, âge auquel enfin j’ ai connu le bonheur en partant pour La Réunion. J’ y suis resté en résidence principale jusqu’ à 24 ans. Ensuite je suis rentré en Métropole, reparti arbitrairement dans des îles à 27 ans, et re-rentré. Je suis encore en train d’ essayer d’ y trouver un mode de vie acceptable.
CV: Je voulais être, à peu près dans l’ ordre: paléontologue, écrivain, maître-nageur, acteur, inventeur, réalisateur, psychiatre, surfeur pro, océanologue, peintre, musicien-auteur-compositeur-chanteur, chercheur, puis finalement juste ne plus être chômeur, et enfin, juste vaguement artiste mais surtout plus cas social et pauvre. D’ abord élève doué, rêveur, plus attentif à la fenêtre et aux livres ou l’ aura du prof qu’ au tableau durant le primaire, totalement démotivé par l’ éducation nationale durant le collège (il parait qu’ après le primaire on peut enfin « apprendre » rapidement ce qu’ on veut… c’ est ça oaips… avant la troisième année de licence et le master on s’ emmerde raide…) et le lycée, la soif de connaissance a durant cette période été remplacée par une obsession unique ou presque: le surf (le dessin et la guitare ont été le fond culturel de cette période d’ éducation selon des critères non nationaux) je me suis enfui après le fameux « passe ton bac d’ abord ».
2000: australie, tour de la côte par le sud de Perth jusqu’ à Rockhampton.
2001 à 2002: tour d’ horizon des possibilités de la réunion hors surf, choix entre voie « mystique » et voie « normale » ( se reconstruire après 7 ans d’ assidue dépendance au surf)
2003: Lettres modernes à la Réunion
2004: Suite du Cursus en projet Crepuq, Rimouski, Québec
2005: fin de la licence Réunion
2006: année Rodez, ou comment ramer sur la terre ferme
2007: occasion de reprendre les Lettres, Toulouse, Master première année, mémoire non rendu, pour cause de :
2008: départ à l’ aventure pour Tahiti retrouver la trace de ce que j’ avais bien pu perdre en route.
2009 à 2012: échouage à Carnon sous Montpellier, tentative de trouver une place sociale convenable.
Ah j’ oubliais, à part de très nombreuses expériences diverses et arbitraires, je suis professeur non diplômé dans la plupart des champs que l’ on trouve dans le domaine (passé par les cours particuliers, l’ éduc nat collège/lycée, le privé, et à peu près toutes les matières de la guitare aux maths en soutien scolaire, mes deux plus courantes étant l’ anglais et bien sûr le français, depuis 2010 « culture générale et expression »).
Le but c’ est finalement de profiter des quelques compétences artistiques que je peux avoir ou développer pour me sentir un peu moins frustré par le temps qui manque pour s’ éduquer et progresser dans la vie active de l’ hémisphère nord…
Divers: Alors, j’ ai les premiers secours, j’ aurais préféré être médecin, j’ ai un niveau 3 de plongée en cours depuis Tahiti(… haha), le surf me manque terriblement, le sport en général, le climat pas gris, j’ ai bien entendu continué à écrire, dessiner et faire de la musique, et rêver à faire de l’ audiovisuel en plus, je m’ intéresse beaucoup aux sciences malheureusement c’ est définitivement tertiaire jusqu’ ici, et ah… aussi je connais assez les outils informatiques pour m’ exprimer ici…
Musicalement: Parents qui écoutaient surtout de la chanson française, Brel, Moustaki, Gainsbourg, Bachelet, Isabelle Aubret, Patricia Kaas, et ma mère Nana Mouskouri, Joan Baez et Neil Diamond, certains sont réapparus dans mes goûts; premier disque acheté, des musiques de film vers 9 ans, découvert JM Jarre et Vangelis avec la première compil synthétiseur, découvert Genesis, Queen et Toto par des neveux plus vieux que moi, Bob Marley, Francis Cabrel et Jimmy Cliff et Mozart par une nounou et un pote; je m’ y suis vraiment investi en ayant ma première guitare à 13 ans, écouté alors majoritairement du blues et du punk (surtout la branche skate core américaine… que l’ on entendait beaucoup dans les vidéos de surf des frères Fletcher ou de Taylor Steele, ce aui m’ a fait adorer les références de Manu Larcenet quand j’ ai découvert Bill Baroud ou Laloi des Séries dans les bacs du CDI pendant les heures de sèche de Terminale… bon je m’ égare)), été initié au jazz assez rapidement, qui s’ est rajouté à ça, surtout la bossa-nova. Et le reggae. Tout ce qui a une guitare acoustique. Puis le metal. Le classique est venu plus tard avec un an de chant lyrique au conservatoire de la Réunion, vers 19 ans, le rap et l’ électro sont venues surtout vers 25 ans après une tentative d’ aimer tout ce que la fm et les disques proposent. Là j’ ai un peu enrichi ma culture musicale et sonore depuis, je crois que je peux dire que j’ écoute de TOUT avec plaisir. Même si je kiffe toujours pas la FM, au moins je la critique plus. En instruments au fil du temps j’ ai testé harmonica, le cri, flûte, guitares, le chant, djembé, clavier, flûte traversière, didgeridoo, bongos, basse, violon, trompette, guimbarde, informatique… Et j’ en regrette aucun… Mais j’ en maîtrise aucun non plus… :$ Jusqu’ ici je suis plus guitariste qu’ autre chose.

Voilà, pour les questions, ou commentaires sur les pages et articles, n’ hésitez pas, c’ est plus que bienvenue…
Créez bien!

Comments are closed.

Outils Services Compteurs Générateurs Codes-sources... gratuits pour vos sites